Des mots qui font école ? c) Rejet [Podcast]

L’école est un lieu où l’on apprend, mais elle peut être aussi un lieu où l’on peut refuser d’apprendre. Quels sont les facteurs sous-jacents au rejet de l’apprentissage des langues ? ‘Mettre de côté’ une langue, même là où le plurilinguisme est un atout, peut-il être considéré comme une life-skill (« je ‘sélectionne’ mes objectifs linguistiques pour mon propre avenir ») ? Comment gérer la tension qui peut résulter de l’écart entre une nécessité didactique ou un désir d’inclusion linguistique de la part de l’école et les sensibilités individuelles des apprenant·e·s ?

Des mots qui font école ? a) Norme [Podcast]

Chaque jour, en tant que locutrices/locuteurs et apprenant·e·s d’une langue, nous sommes confronté·e·s à des structures linguistiques plus ou moins canoniques, acceptées ou conformes à une norme. Le concept de norme linguistique à l’école fait-il peur ou rassure-t-il ? Quelle est sa relation avec le concept de variation ? Comment la norme – et l’écart par rapport à la norme – est-elle traitée dans les écoles des différentes régions linguistiques en Suisse ? Le recours de plus en plus fréquent à des approches plurilingues dans le domaine de la didactique des langues peut-il modifier l’idée de norme et sa perception ?

Enseigner le vocabulaire en français langue seconde

En Suisse, de plus en plus d’élèves apprennent le français en arrivant à l’école. Ainsi le français est à la fois objet et moyen d’apprentissage disciplinaire. L’apprentissage du vocabulaire est un aspect de la langue qui peut permettre de faciliter la communication et l’accès à la construction des savoirs. Lors d’une journée de formation continue organisée à la HEP Fribourg, nous nous sommes demandés comment accélérer le développement du vocabulaire en français langue seconde.

Trois questions à une didacticienne [Entretien]

Les formateurs et formatrices des hautes écoles pédagogiques sont souvent à la fois impliqué·e·s dans la recherche et l’enseignement. Ces différents rôles impliquent une réflexion constante sur les liens entre la théorie et la pratique ainsi que les besoins de communication entre les différents acteurs et actrices de l’enseignement. Le CeDiLE s’est entretenu, en allemand, avec Stephanie Möckli (HEP de Fribourg) sur ce riche quotidien de formatrice.

Intégrer le langage préfabriqué dans la classe de langue étrangère : pourquoi et comment ? [Podcast]

« Y trouver son compte » ; « c’est ça » ; « avec grand plaisir » ; « pendre une décision » : voilà des expressions bien pratiques pour la communication quotidienne, mais qui représentent un défi pour l’acquisition et l’apprentissage des langues étrangères et secondes. Dans ce podcast, Fanny Forsberg Lundell (professeure de français à l’Université de Stockholm, en Suède) nous introduit à cette thématique et nous propose également des idées d’application didactique concrètes.

Enseignement de l’oral et matériel authentique en FLE [formation continue – inscriptions]

Le CeDiLE propose une journée de formation continue à l’intention des enseignant∙e∙s du secondaire I et II sur l’enseignement de l’oral en classes de français langue étrangère. Régulièrement sujette à discussion, cette thématique revêt une grande importance puisque l’exposition au français oral est souvent limitée et les objectifs d’apprentissage relativement élevés : quel oral enseigner ? Comment l’enseigner ? Avec quelle(s) ressource(s) ?
Date : jeudi 12 octobre 2023 9h00 – 16h00

Analyse de la qualité de l’input dans les manuels de FLE « dis donc! » et « Clin d’oeil » [Entretien]

Dans cet article, Silvia Frank (HEP de Lucerne) s’entretient avec Raphael Perrin (HEP de St-Gall et HEP de Lucerne) qui a récemment terminé un Master en didactique des langues étrangères, à l’Université de Fribourg. Son travail de master portait sur l’évaluation de deux moyens d’enseignement actuels pour le français langue étrangère sous l’angle de la qualité des inputs grammaticaux. Ses réponses fournissent des informations précieuses sur les éléments clés pour un enseignement efficace de la grammaire, ainsi que des pistes pour un enseignement prometteur de la grammaire à l’avenir. Découvrez les résultats passionnants de cette étude dans notre interview!

L’apprentissage du vocabulaire de l’allemand dans des classes primaires plurilingues d’écoles rétho-romanes [Entretien]

Dominique Caglia travaille en tant que doctorante et collaboratrice scientifique depuis l’automne 2019 à la Haute école pédagogique des Grisons. Dans sa thèse, supervisée par l’Institut de plurilinguisme, elle se penche sur le sujet de la « promotion du vocabulaire en allemand pour les élèves avec des connaissances variables en allemand dans les écoles rhéto-romanes » et examine dans quelle mesure la langue de scolarisation déjà connue, le romanche, peut servir de ressource pour l’apprentissage du vocabulaire en allemand.