Des mots qui font école ? f) Maturité [Podcast]

Partant du sens littéral du titre de formation ‘maturité’, on peut se demander ce que signifie exactement ‘être mûr·e’ ? Le
concept de maturité peut-il s’appliquer aux compétences linguistiques ? Comment les épreuves de langue sont-elles
préparées en vue de l’examen final et existe-il une cohérence verticale entre les objectifs de ces épreuves et les défis de
la future vie académique/professionnelle des élèves ? Comment le paysage éducatif national est-il influencé par le fait que
le développement et la définition des objectifs pour les examens de maturité, y compris les épreuves de langue, se font au
niveau cantonal ?

La diversité du vocabulaire dans des rédactions en français et anglais langues étrangères à la fin de la scolarité obligatoire [Entretien]

Les élèves atteignent-ils des compétences comparables dans les deux langues étrangères à la fin de la scolarité obligatoire, tel que prévu par le plan d’études suisse allemand ? C’est à cette question que Sebastian Salzmann (PH-VS) a souhaité apporter des éléments de réponse dans son travail de master en didactique des langues étrangères à l’Université de Fribourg. Pour ce faire, il a analysé le vocabulaire utilisé dans les rédactions narratives d’élèves de Suisse allemande de 11e année, tant dans leur langue de scolarisation (l’allemand) que dans leur première langue étrangère (le français) et leur deuxième langue étrangère (l’anglais), comparativement aux productions d’élèves issus de régions francophones ou anglophones. À travers l’évaluation de la diversité lexicale de 386 rédactions, combinée à l’avis de futurs enseignants, il montre que les compétences des élèves germanophones en langues étrangères se rapprochent davantage de celles des élèves scolarisés dans la langue correspondante pour l’anglais que pour le français.

Des mots qui font école ? e) Évaluation [Podcast]

L’école est un lieu où l’on apprend, mais elle peut être aussi un lieu où l’on peut refuser d’apprendre. Quels sont les facteurs sous-jacents au rejet de l’apprentissage des langues ? ‘Mettre de côté’ une langue, même là où le plurilinguisme est un atout, peut-il être considéré comme une life-skill (« je ‘sélectionne’ mes objectifs linguistiques pour mon propre avenir ») ? Comment gérer la tension qui peut résulter de l’écart entre une nécessité didactique ou un désir d’inclusion linguistique de la part de l’école et les sensibilités individuelles des apprenant·e·s ?

Des mots qui font école ? d) Action [Podcast]

L’école est un lieu où l’on apprend, mais elle peut être aussi un lieu où l’on peut refuser d’apprendre. Quels sont les facteurs sous-jacents au rejet de l’apprentissage des langues ? ‘Mettre de côté’ une langue, même là où le plurilinguisme est un atout, peut-il être considéré comme une life-skill (« je ‘sélectionne’ mes objectifs linguistiques pour mon propre avenir ») ? Comment gérer la tension qui peut résulter de l’écart entre une nécessité didactique ou un désir d’inclusion linguistique de la part de l’école et les sensibilités individuelles des apprenant·e·s ?

La bibliographie annuelle de la recherche suisse sur le plurilinguisme : une précieuse ressource au service des chercheur·se·s et professionnel·le·s [Entretien]

Comment se tenir à jour des dernières nouveautés de la recherche en lien avec la didactique des langues étrangères de manière systématique? Le Centre de documentation du Centre scientifique de compétence sur le plurilinguisme à Fribourg propose un service qui facilite cette tâche. Chaque année, il publie une Bibliographie de la recherche suisse sur le plurilinguisme. Dans cet entretien avec Alejandro Santano Suárez (bibliothécaire scientifique et documentaliste) et Moritz Sommet (responsable du Centre de documentation) découvrez les avantages de cet outil et apprenez à vous en servir grâce au mini-tutoriel qui suit.

Des vidéos TikTok pour apprendre la grammaire? [Entretien]

Environ 150 millions d’utilisateur·trice·s et cela, seulement en Europe: La plateforme de vidéos courtes TikTok est particulièrement appréciée des jeunes, à la fois comme portail pour les vidéos musicales et comme réseau social. Moins connu: La plateforme propose également des vidéos expliquant des phénomènes grammaticaux. C’est ce dernier type de vidéos que Vivian Dam, récemment diplômée en didactique des langues étrangères à l’Université de Fribourg, a examiné dans son travail de master. Un entretien en allemand de Flavio Manetsch (HEP de Fribourg).

Questionner les croyances : aperçu du Babylonia 3/23 [Podcast]

La revue suisse Babylonia pour l’enseignement et l’apprentissage des langues publie un numéro thématique intitulé « Questionner les croyances ». Le CeDiLE s’est entretenu avec les deux éditrices de ce numéro, Elisabeth Peyer (IdP, Fribourg) et Laura Loder-Büchel (HEP de Zurich). Dans ce podcast en allemand et anglais, elles nous offrent un aperçu du contenu du numéro et partagent leurs réflexions sur la thématique et le processus éditorial. Cet article de blog contient également une fiche didactique proposant de discuter des croyances sur l’enseigenement des langues étrangères dans la formation des enseignant·e·s.

Convegno sul tema del «Plurilinguismo»

Il 9 e 10 novembre 2023, in collaborazione con l’Ufficio federale della cultura, l’Alta scuola pedagogica dei Grigioni ha organizzato un convegno sul plurilinguismo presso il Centro Congressi di Davos. I numerosi contributi erano incentrati sul plurilinguismo da una prospettiva scientifica, didattica e di politica culturale. Un commento di Vincenzo Todisco (PH Graubünden).

Échange linguistique et enseignement bilingue à la une : discussion avec Sybille Heinzmann et Daniel Elmiger [Entretien]

Ces dernières années, Sybille Heinzmann (professeure à la Fachhochschule Nordwestschweiz) s’est consacrée au thème de l’échange linguistique. Daniel Elmiger (professeur à l’Université de Genève), quant à lui, s’est intéressé à l’immersion et à l’enseignement bilingue. Tous deux ont récemment publié les résultats de leurs recherches. Des données et revues critiques de la littérature sont également mises à la disposition du public. Martina Zimmermann (HEP Vaud) leur a posé quelques questions.